Monsters in Love

Dessin, photos, fous rires, déprimes & grand rien. La vie en bref ou en long d'un poupée d'argile au cœur entouré d'épine à prendre avec des pincettes de guimauve


Owls

lundi 3 octobre 2011

Je sais pas trop comment je me sens. Je sais pas trop comment je suis censé me sentir.
Inquiète ? Peut-être. Concernée ? C'est certain, après tout, il s'agit de moi. Mais c'est comme si j'imprimais pas, comme si l'information était là, mais pas décodé encore, comme si j'avais atteint un niveau de je-m'en-foutisme tel que, le fait de savoir qu'un jour je risque de finir dans un fauteuil, ne m’atteignait pas.
Le Potzac est peut-être à blâmer pour ça. Mais soyons honnête, savoir que j'ai une raison légitime de pouvoir me plaindre, ça me déplaît pas tant que ça en fait.

Le besoin d'écrire, cela dit, ça faisait longtemps que c'était plus arrivé.
Mais voilà, c'est passé.

Gribouillé par CircusDoll à 19:27 - Boîte à déprimes - Commentaires [0] - Permalien


FriendShit

samedi 13 novembre 2010

Je dois bien l'avouer, Orph & Ju m'ont fait un sale coups. Je ne pense pas que ce soit totalement délibéré (voilà, je commence déjà à les défendre) mais les faits sont là.

En début de semaine, je reçois un texto d'Orphé. Son style est assez spécial & j'ai eu du mal à m'y faire, mais finalement, on apprend à ne pas penser que tout ce qu'elle écrit est glacial. "Resto jeudi", moi je mets une majuscule parce que c'est le début de ma phrase, elle, jamais. Pas de majuscule, de ponctuation ni aucune sorte d'émotion. Pour une nana qu'a traîné un moment sur le net, je trouve toujours ça bizarre qu'elle n'ait pas intégrer les émoticons à son langage. C'est pas un crime, évidement, mais dans un monde fait que de texte, ça aide à la compréhension.
M'enfin bref, jeudi soir, resto avec Oprh & Ju, j'accepte. Entre temps, avec ma sœur & ma mère on se prévoit un ciné, ou plutôt deux : un le jeudi aprèm, moi & ma mère pour voir Moi, moche & méchant, & un le vendredi soir, ajoutant ma sœur à l'aventure, pour on ne sait pas quel autre film.
Mercredi je texte Orph pour avoir les renseignements sur la soirée resto, mais apparemment, entre temps, les plans ont changé , le resto se fera vendredi soir. Tant pis, jme dis, ça fait un moment qu'on avait prévu le ciné avec Bidule & Moon, je choisis donc ça & verrai Ju & Orph une autre fois.
Jeudi, ma sœur change de plan, elle aussi, le ciné, plutôt samedi. Je mets toute la journée à percuter & ne prévient Orph que le vendredi aprèm que, finalement, je pourrais être là au resto le soir même.
C'est là que vient  l'excuse qui peut être considérer comme parfaitement légitime ou totalement foireuse. Moi, je suis naïve, ou plutôt, je souffre du syndrome de la femme battue (si ca existe), je trouve toujours des excuses à l'autre pour m'avoir fait mal, puis je pense que c'est ma faute.

L'excuse qu'Orph me donne c'est : "on a réservé pour six là on est pas à la maison pour tel et rajouter quelqu'un" (j'ai mentionner le problème de ponctuation, non ?) Quand on connait Ju & Orph, c'est plausible : Orph a un phone à carte et je sais, pour en avoir eu un pendant longtemps, que la plupart du temps, t'as juste assez pour les texto mais pas pour appeler. Puis s'ils étaient dehors, elle n'avait pas accès au numéro de tel du resto. Quant à Ju, son portable étant celui du boulot, il l'éteint tout simplement quand il ne travaille pas.
Moi, je m'étais arrêté là dans le fils de mes pensées, mais c'était sans compter l'intervention de ma sœur & ses doutes, ajoutés à ce que je sais d'eux donne ça : jour férié, ils sont probablement chez la famille, plus plausiblement, celle de Ju, ce qui veut dire qu'ils ont un accès au net ou à un annuaire papier pour trouver le tel du resto. S'ils sont chez des amis, toute les personnes de notre âge ont internet & un téléphone. Puis même sans tout ça, n'ajouter qu'une seule personne à une table, n'a, j'en suis certaine, jamais était un problème pour un resto.
Ma sœur voit donc tout de suite l'embrouille & me presse d'envoyé un texto : "une seule personne de plus, ca posera de prob, mais sinon, je peux toujours appeler moi"
C'est là que vient le vrai sale coups : je n'ai eu aucune réponse.

Je sais pas trop pourquoi, ma sœur se sent responsable, je trouve ça mignon, elle s'énerve contre Ju & Orph, veut les appeler pour leur dire ce qu'elle pense, mais évidement, je refuse de lui donner leurs numéros de tel.

J'ai passé la soirée devant Pessay sans trop y penser, mais je me rends bien compte qu'il y a quelque chose de foireux là dedans & que Ju & Orph ont été assez salaud sur ce coups.
Quand je les reverrai, faudra que je me force à ne pas prendre leurs excuses pour la réalité & que j'arrive à leur tirer la vérité. Dans l'histoire c'est surtout cette confrontation qui me fait peur., mais normalement, avec de vrais amis on peut se disputer mais rester amis quand même, il va falloir qu'ils me le prouvent cette fois.

Je vais être mon auto-héroïne & me défendre contre les vilains méchants toute seule. Ca va saigné ! ... si j'ai assez de courage pour le faire.
Jsuis pas dans la merde.

Gribouillé par CircusDoll à 16:17 - The Monster's life - Commentaires [0] - Permalien

Quote : Ressurrection is a crime

vendredi 24 septembre 2010


 

Artie : Resurrection is a dangerous practice
and always comes at a price.

Pete : Yeah, look at Mickey Rourke.

Arthur Nielsen & Pete Lattimer, Warehouse 13
2x12, Reset 2

Gribouillé par CircusDoll à 20:14 - Quotes - Commentaires [0] - Permalien

Glop & pas glop

vendredi 10 septembre 2010

Retour de Dieppe ce soir, avec un bilan plutôt mitigé.

Départ mardi de Paris... Evidement, jour de grève ! Pas de bol l'Ecrivaine & moi on prend notre premier train sans problème, arrivées a Rouen, c'est plus aussi simple. Le seul train pour Dieppe partait presque 5h après notre arrivée. Nous, chargées comme des mulles, dans une ville inconnue, sans amis dispo pour nous guider... Galère ! Quand on arrive à Dieppe à 18h (au lieu de 13h), mon manque de sens de l'orientation nous fait marcher plus qu'il n'en faut & nous vanne totalement.
Le jour suivant pluie, pluie, pluie. Pas glop. Finalement, le soleil revient ce matin, jour de notre départ. Heureusement, j'avais pris des billet pour la fin de soirée donc on a eu le temps de visiter un peu, j'ai pu emmener l'Ecrivaine sur la falaise & on a même fait un tour de bateau, c'était sympa ! 

Toute seule, la pluie ne m'aurait pas tant déranger, mais avec l'Ecrivaine, c'était pas top, surtout que la pauvre n'avait qu'une simple chemise face a la pluie glaciale. On a fini par découvrir la zone commerciale de Dieppe. Rien de très touristique, mais bon, fallait qu'on s'occupe au sec.

Bref, peut mieux faire. Mais bon, pour moi, ca reste toujours un beau coin qui demande a être explorer.

La suite ? Paname, le zoo, le salon du jeu video & surtout la fnouc ! Parce que j'ai fini mon bouquin sur le chemin qui nous ramenait de Rouen & que je n'envisage pas de rentrer à Stras en ayant rien à lire !! (le guide du voyageur galactique 2, baby !! lol)

Gribouillé par CircusDoll à 01:24 - The Monster's life - Commentaires [0] - Permalien

Quote : The Ex-Files

dimanche 29 août 2010

Allison : What about you ? You were at the barbecue.
You haven't said anything about who you're seeing.

(...)

Trevor : Tall legged blonde in a slinky red dress.

Dr Trevor Grant, Eureka
The Ex-Files, 4x08

Une grande blonde avec une robe moulante rouge, tient tient, ca sonne familier =]

Gribouillé par CircusDoll à 18:02 - Quotes - Commentaires [3] - Permalien


Bad dreams

dimanche 22 août 2010

Je continues à faire des rêves pas très joyeux.

 

Hier soir c'était un peu compliqué, y'avait une fête dans une petite pièce, notre ancienne maison, un éboulement de terrain puis mon père qui faisait une sorte de crise cardiaque & mon cousin en même temps qui avait je ne sais pas trop quoi. Je me suis chargé d'emmener mon cousin à une ambulance, dans une sorte de container en métal, mais je n'arrivais pas à trouver la bonne sortie, parce qu'on était passé dans un immense bâtiment, genre aéroport avec une 20taine de sorties à chaque extrémité du bâtiment. Arrivé finalement à l'ambulance, mon cousin était mort. C'est le trajet qui l'avait tué.
Bizarre comme rêve. Puis tout à l'heure en y repensant, jme suis rendue compte que, peut-être que non, c'était pas si bizarre. Mon cousin s'appelle Miguel. Comme mon père.

 

Moon a des somnifères, je pense à en prendre. Me faire une nuit complète sans rêve, ça serait bien.

Parole de Poète Disparu

Symphonie : Dionysos ~ Coffin song
Lecture : Geisha, Arthur Golden
Pensée : Jvais pas avoir le temps d'aller au ciné avant mercredi moi, prr
Projet : Sais pas
Titre : --

Gribouillé par CircusDoll à 19:01 - Boîte à déprimes - Commentaires [0] - Permalien

Undone

mardi 17 août 2010

En ce moment à la maison, on chamboule tout. Enfin, les meubles surtout.

Ca a commencé par le salon, changement de place de la tv & du canapé & des petites armoires tout autour, puis nouveau sèche-linge & nouvelle TV avec ça, ensuite les meubles, les deux armoires de la salle a manger, une bibliothèque passe dans ma chambre, un meuble à chaussure avec, mon bureau va être remplacer & mi-septembre arrivent deux buffets. Je crois que ma mère a grand besoin de changement. Ou, je sais pas, elle a envie de se faire plaisir. J'en sais trop rien, j'arrive pas à analyser le comportement des personnes qui me sont proches.

Mais bon, ca l'occupe, ca lui fait plaisir & même si me taper les meubles a déplacer & tout ce qu'il y a à l'intérieur à enlever puis remettre, me casse un peu des ovaires, je me prête au jeu.
Dans l'histoire, j'hérite quand même d'un nouveau bureau tout beau & d'une bibliothèque dans ma chambre. Ca semble con, mais c'est fort sympathique d'avoir enfin un endroit pour pouvoir mettre tout ses bouquins, & jsuis bien fière qu'elle soit déjà bien remplie.

Pendant que ma sœur est en Espagne avec la famille, je suis charger de divertir Moomoon. On va se faire une tite soirée, peut-être cette semaine encore, sinon en début de semaine prochaine : ciné + resto + spectacle son & lumière. J'aurai pu la faire sortir deux fois, un soir ciné, un soir spectacle, mais bon, dehors ou dedans, c'est toujours qu'elle & moi. Sans Bidule c'est tout de suite moins marrant.

Dans trois semaine jvais a Paris, puis à Dieppe (puis re-à Paris), j'ai hâte. Changer un peu d'air ca me fera du bien. Revoir la mer aussi. Le vent marin va me nettoyer les spaghetti, saler mes lèvres & sécher mes larmes.

Parole de Poète Disparu

Symphonie : Robbie Williams ~ Angels
Lecture : Geisha, d'Arthur Golden
Pensée : Encore là ce foutue mal de crâne
Projet : Me relire ma foi
Titre : --

Gribouillé par CircusDoll à 23:56 - The Monster's life - Commentaires [2] - Permalien

Quote : Fargo-nator

Eureka

Come with me if you want to live


Douglas Fargo, Eureka
4x06, Momstrosity

Gribouillé par CircusDoll à 14:15 - Quotes - Commentaires [0] - Permalien

Tatovagée

vendredi 13 août 2010

Dix ans de réflexion, six bon mois de piétinage, quatre changement d'images, une idée venue de nul part un soir, un rdv pris le lendemain & deux jours plus tard, un tatouage fait.

C'est pas évident sur les photo, mais c'est mon avant bras droit. Je ne sais pas exactement combien de temps ça a pris, je suis arrivé un peu avant 17h30 & quand j'ai regardé l'heure un bon moment après en être sorti, il était presque 19h. Ça a fait moins mal que ce que je pensais, mais bon, c'est que l'avant bras, jpense bien que c'est pas une zone spécialement sensible. Cela dit, j'ai pas beaucoup saigné & une fois fini, jn'ai plus perdu une goutte. Maintenant, je souffre, mais proprement au moins ! lol J'ai la peau gonflé, mais la douleur est semblable a celle d'un coups de soleil, quand on touche pas, c'est très supportable, mais quand faut nettoyer & remettre de la crème, ça l'est moins.

Bref, happy me =]

Gribouillé par CircusDoll à 21:25 - Boîte à sourires - Commentaires [0] - Permalien

Quote : Boring

vendredi 30 juillet 2010

Dear God, what is it like in your funny little brains,
it must be so boring.

Sherlock Holmes, Sherlock
1x01, A Study in Pink

Gribouillé par CircusDoll à 22:06 - Quotes - Commentaires [0] - Permalien